Pensées: L'auto-édition par Thierry Jaegle

Livre ouvert
Alors que je parlais avec Thierry Jaegle, je lui ai demandé de m'écrire un court article sur son vécu lorsqu'il a auto-édité son roman. C'est quelque chose que de plus en plus de gens font et j'ai des amis qui comptent se lancer dedans, voir même qui l'ont déjà fait. C'est un sujet particulier qui a ses avantages et ses inconvénients, mais je me demandais si cela intéresserait des gens de voir des articles de plusieurs auteurs différents sur la façon dont ils ont fait éditer leurs écrits et les difficultés qu'ils ont rencontrées sur leur parcours. Un peu comme une base de données de leurs expériences. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à laisser un commentaire pour me le signaler. Je vous laisse avec Thierry Jaegle. Bonne lecture à tous.


* * *


Comment arrive-t-on à l’Auto Edition ? Et une fois l’option retenue, comment gère-t-on la relation avec un éditeur dématérialisé ? Et bien voici mon histoire…
Au départ, j’étais à la recherche d’une maison d’Edition « classique » et puis à force de refus, je me suis orienté vers « l’Edition pour compte d’Auteurs ». C’est une première étape et à vrai dire, je n’y ai vu que des avantages. Enfin je croyais….
Vous gardez la propriété de votre œuvre, vous touchez des commissions et cerise sur le gâteau, ces maisons se proposent de vous accompagner dans votre projet! Quoi de mieux, face au mutisme des maisons d’Edition « classiques » ? Mais très vite, j’ai déchanté après avoir observé que mon planning « d’accompagnement au succès littéraire » s’effondrait, alors que mon échéancier de règlement lui restait conforme aux prévisions.
En un mot la Bérézina !
Alors que faire ? Reprendre son stylo, ses enveloppes, ses listings et envoyer vos manuscrits ? Ou regarder de plus près l’auto-édition ?
J’ai étudié les offres et je me suis arrêté sur deux sites « Amazon et Kobo » que je pense complémentaire. Cependant, favorisez ceux qui vous règlent à chaque vente !
Et puis on se lance, doté de son traducteur en Anglais, de la photo qui fera office de couverture, du numéro IBSN et de son fichier Word. Et c’est parti !
Très vite, on se calme ! Car avant de participer à la naissance de son ouvrage, il faut passer par des cases comme au Monopoly :
Qui je suis, où je suis, où suis-je bancarisé, qu’ai-je écris, où vais-je publier, sur quel support, quel seront mon prix, mes royalties, en Euros, en Devises et surtout, où vais-je déclarer mes revenus ???? Et oui, les impôts sont toujours à l’affut !
Une fois ces obstacles franchis, enfin l’heure de la création arrive. Prévoyez un ordinateur ayant du répondant et une connexion Internet stable. Et enfin, jouissez du moment.
La suite et bien…
Les outils de suivi sont très bien conçus et  vous pouvez revenir à tout moment sur vos publications pour les retirer ou les améliorer. Mais n’attendez pas trop de toutes les offres qui vont vous êtes proposées. Toutes ne sont pas gratuites ! Avancé progressivement à votre rythme car ce qui est vrai pour votre voisin, ne l’est pas forcément pour vous ! Ah une dernière remarque, maitrisez l’Anglais si vous devez vous adressez à la « HotLine ». Amazon et Kobo répondent et vous aident si nécessaire.
Après ?
Un gros effort d’auto-promotion, car oubliez dans un premier temps les libraires, les journaux locaux enfin le réseau traditionnel surtout si vous n’avez que du fichier ! Les critiques semblent vouloir que du papier ! Les librairies oubliez les, Amazon est le Satan de la profession. Le réseau, le réseau, rien que le réseau !!!
Après viendront peut-être d’autres supports de communication. Créer un forum, un mur pour appuyer la diffusion de vos ouvrages et repérer les autres blogs, forums qui peuvent vous aider. Et DEMARQUEZ VOUS, car nous sommes des milliers sur la toile à proposer l’œuvre du siècle. Un conseil, ne proposez pas que votre livre ! Ouvrez-vous à d’autres sujets !
Bon courage à tous et comme disait   Bill Bradley :
L’ambition est le chemin du succès, la persévérance est le véhicule dans lequel vous y arriverez.



* * *


Vous pouvez retrouver les romans de Thierry Jaegle sur Kobo et Amazon.
Vous pouvez également lire un extrait de son roman ici et sur son blog: http://thierryjaegle.blogspot.fr .


La photo de couverture vient du site Pixabay.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Liste: Les Blogs d'écriture

Willen's Craft épisode 2

BuJo: Bondibook VS. Moleskine